Un accès Internet, sinon rien

Le 100% en ligne est en marche

Eléments majeur de la modernisation de l'Etat, le basculement des services en ligne s'est accéléré ces dernières années. Les demandes de certificats d'immatriculation, dématérialisées depuis le 6 novembre 2017, ne sont qu'une étape. En janvier 2016, c'était le cas pour la demande de la prime d'activité de la Caisse nationale d'allocation familial (Cnaf) ; deux mois plus tard, les inscriptions à Pôle emploi étaient dématérialisées ; en septembre 2017, les démandes de bourses scolaires. En 2019, ce sera au tour de la déclaration de revenus : elle devra être faite en ligne par tous les contribuables (en 2018, elle sera obligatoire pour ceux ayant un revenu fiscal de référence supérieur à 15 000 euros).

Objectif fixé par le président de la République : 100% de services publics dématérialisés à l'horizon 2022.

La vie facilitée...

Pour les usagers, cette dématérialisation facilite la vie : les démarches sont implifiées puisque au lieu de se rendre dans les sites d'accueil, quelques clics suffisent pour accéder aux renseignements et formulaires souhaités.

Mais aussi de nombreux laissés pour compte

Malgré ces avantages réels, la dématérialisation des services publics à conduit à oublier l'informel qui se glissait dans les procédures ; les discussions avec le guichetier, l'aide, les cas particuliers etc.

Ces services 100% en ligne, et les fermetures de guichets qui les accompagnent, négligent ceux qui sont éloignés d'Internet. Le baromètre du numérique relève que 13% de la population se dit dans l'incapacité de déclarer ses revenus, de télécharger ou remplir un formulaire, ou encore obtenir des informations soit 7 millions de personnes.

Et si 89% des 25-39 ans ont accompli une démarche en ligne en 2016, ce n'est le cas que de 58% des 60-69 ans, et 30% des 70 ans et plus. Le niveau des revenus est aussi un marqueur important dans la part d'individus effectuant des démarches administratives sur le Web : 59% des bas revenus l'ont fait, contre 81% des plus riches.

Les principales démarches qui se font en ligne

INTERLOCUTEURSGUICHET/COURRIER OU WEB
CAISSE NATIONALE D'ALLOCATIONS FAMILIALES
Demande du RSA socle et déclaration trimestrielle de ressourcesLes deux
Demande de la prime d'activité et déclaration trimestrielle de ressourcesEn ligne
Demande d'aide au logementLes deux
DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES
Déclaration de revenusEn ligne pour les revenus supérieurs à 15 000 euros/an (obligatoire pour tous en 2019)
PÔLE EMPLOI
Demande d'inscriptionEn ligne
CAISSE PRIMAIRE D'ASSURANCE MALADIE
Demande de carte VitaleLes deux
Demande d'attestation de droitsLes deux
EDUCATION NATIONALE
Demande de bourse scolaire et de logement étudiantEn ligne
LOGEMENT
Demande de logement socialLes deux
VIE CITOYENNE
Demande de carte d'identité et de passeportAu guichet
Déclaration de perte/renouvellement du permis de conduireEn ligne
Demande de carte griseEn ligne
Inscription au permis de conduireEn ligne
Inscription sur les listes électoralesLes deux
Demande d'extrait de casier judiciaireLes deux
Création d'une associationLes deux

Le sujet est d'autant plus important qu'au delà de l'administration publique, c'est l'ensemble de notre monde qui évolue. Banques, assurances, transports, santé : partout, les guichets ferment, les relevés papier disparaissent et les relations deviennent virtuelles.

Zoé