TRAVAILLER À L’UCPA

Quels sont les profils des salariés ?

75% des salariés sont des saisonniers avec des contrats de quelques jours à 8 mois maximum. Ceux sont essentiellement des temps pleins.

Ils sont employés dans plusieurs filières : les éducateurs sportifs/moniteurs, mais aussi la restauration, qui est pourvoyeuse de beaucoup de postes, la filière accueil/hébergement, la filière animation adultes et la filière maintenance. Dans chaque filière, il y a différents métiers avec des niveaux de qualification très variés.

Quelles qualités sont recherchées chez les salariés ?

Les compétences clés attendues chez tout le monde, de la femme de ménage au DG. Il s’agit de la responsabilité, l’autonomie, le sens du service, la créativité et enfin la collaboration. Aujourd’hui, plus que la compétence technique, c’est une attitude générale.

Un savoir-être est recherché

Par ailleurs, ils recrutent des personnes mobiles, qui sont prêtes à se déplacer sur les différents sites. 58% des recrutés ont moins de 26 ans : le groupe est très jeune malgré ses 50 ans !

Est-il possible de faire une carrière ou s’agit-il davantage de contrats courts ?

L'objectif est de réduire le nombre de contrats saisonniers ! Et ce n’est pas une légende, on peut vivre une évolution professionnelle au sein de l’UCPA. Le patron en est un exemple : c’est un pur produit UCPA, ancien moniteur de ski.

Il faut savoir que ça peut aller vite en terme d’évolution : on peut devenir directeur de centre à moins de 30 ans. Il faut être motivé et impliqué.

Grâce à l’UCPA formation, il est formé 1 800 personnes par an. Ils essaient d’anticiper les besoins de demain. Le tennis, par exemple, est en déclin, à l’inverse, il y a une forte tendance sur le kitesurf, le surf ou encore la plongée.

Les salariés ont souvent des bi-qualifications, par exemple moniteur de ski l’hiver et une qualification VTT ou kayak l’été, sinon, la personne n’aura pas le même niveau de vie toute l’année.

Jules