Sexisme et misogynie

C'est un mal profond et transversal.

Le monde éduqué, le monde cultivé, le monde instruit est aussi sexisme et misogyne que n'importe quel être humain et là on se dit :

" Mais que peut on faire ? "

Même mon gamin l'a remarqué, il y a déjà des années et il me dit :

" T'as remarqué Papa dans les talk show, dans le public, les premières rangées, c'est toujours des jeunes filles, jolies souriantes et si possible avec un décolleté. "

Vous voyez çà commence par là le sexisme et la misogynie. Et je ne vois pas le CSA, je ne vois personne s'émouvoir de ce marchandage ou en tout cas, faire d'une femme une marchandise, en réalité, un produit de vente, un produit d'appel. Je suis désolé d'utiliser des propos aussi acerbe mais c'est une vérité.

Nous avons eu les élections législatives, un homme battu par une femme :

" Mon dieu ! Quel désastre, quel drame ! ", " Mais qui va s'occuper des enfants et du ménage ? "

Et pas de réaction, pas de sanction ni quoi que ce soit.

Je suis d'avis maintenant à ce qu'il y ait des sanctions automatiques. Vous savez, j'aimais beaucoup la vitesse et ce qui m'a fait lever le pied, c'est la politique de répression.

En France, on a mis des radars partout. Et une fois que vous avez payé un PV, deux PV, trois PV, que vous avez perdu des points, voilà égoïstement vous vous dites mon permis :

" j'y tiens "

Et puis çà coûte cher les amendes et bien faut qu'on est le même comportement avec les propos sexistes misogynes et non égalitaires et faire en sorte qu'on démontre bien, nous, que c'est un délit et qu'un délit çà se sanctionne en tout cas c'est mon point de vue.

Jules