S’accrocher à son projet, ça vaut le coup !

Croire à fond en son idée

Autant vous le dire tout de suite : votre idée va être malmenée. « C‘est un combat, dans lequel on est seul au départ. Pour le mener à bien, il faut être sûr de soi, avoir les épaules fortes. Savoir ce qu’on veut et le vouloir suffisamment»

« L’envie de faire avancer les choses est plus forte ! Ça vient tellement des tripes ! »

Pour partir sur des bonnes bases, il est important d’établir ce qu’on va apporter, à qui et pourquoi. « ll faut que l’idée corresponde à un réel besoin. Notre idée, si elle est bonne est une réponse à une problématique ».

Se consacrer entièrement à son projet

Mener un projet jusqu’au bout peut demander des sacrifices et du temps.

« Il est très important de s’y consacrer à temps plein. C’est très difficile de faire autrement. Pour cela, il faut savoir sauter le pas, avoir des alliés, le soutien de ses proches... »

Se faire entourer

« Rencontrer ceux qui réussissent… Et réaliser qu’ils ont traversé les mêmes vagues que vous ! Ça donne beaucoup d’espoir. De loin, on peut avoir l’impression que tout le monde réussit et pas nous, alors que quand on s’approche, on voit la somme de problèmes rencontrés et résolus ! Ça rassure, c’est très riche. »

Prouver que les Bisounours gagnent à la fin

Même si les mentalités changent peu à peu, il est possible qu’on vous rie au nez lors des recherches de partenaires ou financeurs.

« On peut changer le monde sans changer la terre entière, le citoyen trie ses déchets, l’entrepreneur social pense l’échelle au-dessus ». Il faut rentrer dans une logique à hauteur d’homme, mesurer la problématique et les besoins de son lieu de vie par exemple.

Miser sur la complémentarité des compétences

Il faut lancer carrément de nouveaux outils pour parfaire ce problème d’équipiers. Une bonne façon de rester chacun dans son cœur de compétences (marketing, communication, gestion…) sans jouer les homme-orchestre !

Des doutes ? Tout va bien !

Ça arrive de se prendre une porte. Alors, soit on la force un peu, soit on en essaie une autre !

 

« Souvenez-vous de regarder vers les étoiles et non pas vers vos pieds » Stephen Hawking

Jean-Pierre