Respirer avec les marées

C’est le fruit d’une alchimie qui remonte à plus de 3,5 milliards d’années et qu’aujourd’hui… nous devons apprendre à préserver.

Nous partageons cette planète avec 5 à 30 millions d’espèces vivantes différentes. Et pourtant, on estime que 86% de la vie terrestre et 91% de la vie marine restent encore à découvrir. 

 

 

La moitié de l’oxygène que nous respirons provient des océans. Gardons nos océans en bonne santé.

Nous infligeons aux océans les dommages des activités industrielles et de la surpêche. Nous devons sortir de cette logique d'exploitation de nos océans car elle menace les écosystèmes marins et, in fine, notre avenir.

Les sites à privilégier seraient les zones de reproduction des poissons, les habitats vulnérables (récifs coralliens, monts sous-marins, etc.) et les zones abritant des espèces uniques et/ou surexploitées comme la baleine ou le thon rouge.

Tante Louise