Que fait Apple de nos empreintes digitales ?

Avec l'iPhone pas besoin de taper de code PIN pour déverrouiller son téléphone : il suffit de poser son doigt sur le bouton d'accueil, une simple pression du doigt suffit pour deverouiller son telephone et utiliser des applis.

Mais, cette nouvelle fonctionnalité effraie. Que fait Apple de toutes ces empreintes ? Les stocke-t-elle dans de grands fichiers mystérieux ? On se rappelle que nos iPhone avaient tendance à bavarder la nuit avec les serveurs de géolocalisation de la firme... Et que se passerait-il si les serveurs d'Apple étaient piratés ? Les empreintes, présentes notamment dans les passeports biométriques, sont précieuses... Et si la NSA récupérait toutes ces données,pour se constituer une énième collection d'informations ? Autant de scénarios angoissants pour la protection de la vie privée, tellement plausibles depuis que les programmes espions Prism, XKeyscore et autres Bullrun sont de notoriété publique.

Précisons le fonctionnement de TouchID

Aucune image de l'empreinte digitale n'est stockée, affirme la firme. Ce sont en réalité des données concernant l'empreinte qui sont utilisées. Chaque forme de doigt est rangée dans une famille, Arch (arche), Loop (boucle) ou Whorl (volute), et sont ensuite repérés différents détails ou variations uniques.

Cette signature digitale est stockée, une fois chiffrée, dans un espace dédié de la puce du téléphone. Et personne d'autre que le scanner d'Apple n'y a accès. Ces données « ne sont jamais mises à disposition d'autres logiciels, et ne sont jamais stockées sur les serveurs d'Apple, ni sauvegardées sur iCloud », insiste la firme, mettant a priori à mal le fantasme d'un fichier occulte compilant les empreintes des utilisateurs d'iPhone. Il est donc très peu probable que quelqu'un, qui aurait réussi à décrypter les données, parvienne à recréer une empreinte digitale à partir des informations en kit stockées sur le processeur de l'iPhone.

Vous voilà rassurez, pas sûr..

Mathilde