Pesticides

Les fruits et légumes les plus touchés

Toute initiative visant à mettre un frein à l’usage des pesticides devrait être saluée, encouragée et relayée. Aussi, lorsqu’une ONG telle que Générations Futures enquête sur la présence de pesticides dans les fruits et les légumes que nous avalons, le minimum est d’en parler. Surtout quand l’enquête a des conclusions aussi édifiantes…

« Protéger les générations futures des pesticides »

Or, pour que les générations futures soient protégées, il est essentiel que nous, générations du présent, soyons préalablement informées. Tel est l’un des objectifs de l’enquête révélée ces jours-ci par l’ONG et relayée par France Inter.

Générations futures a fouillé dans les données de la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF). Résultat ? Des pesticides, il y en a tellement qu’on les retrouve presque partout ! Pour vous donner une petite idée, ces quelques chiffres :

Des pesticides ont été trouvés dans 72,6% des fruits

étudiés et dans 41,1% des légumes non-bio.

89% du raisin contient des pesticides. C’est le record dans la catégorie fruits, devant les clémentines / mandarines (88,4%) et les cerises (87,7%).

6,6% des échantillons de cerises dépassent les seuils autorisés (4,8% chez les mangues et les papayes.)

Chez les légumes, le céleri branche décroche la palme avec 84,6%.

 pesticides-fruits-legumes-enquete-generations-futures-3-696x292.jpg

Souvent vous n’avez pas qu’un seul résidu, mais deux… trois… quatre et ça peut aller jusqu’à 15, 16 ou au-delà. Dans la journée, cela veut dire que les gens vont être exposés à plusieurs dizaines de pesticides différents. Ces chiffres sont réellement inquiétants et cela montre clairement au gouvernement combien l’action publique est urgente.

Déclencher une action publique d’envergure pour répondre à ces chiffres édifiants.

Jean-Pierre