Nettoyage des plages

Faire un petit geste, c'est quand même bien !

Au printemps, c’est l’heure du grand ménage… aussi sur le littoral.

Qu’est-ce qui vous a motive à participer au nettoyage des plages ? J’ai pour habitude, le week-end, d’aller marcher sur la plage. Quand on tombe sur des tas de déchets, on est forcément énervé par tout ça. Il n’y a rien de plus désagréable que de ne pas pouvoir profiter de nos paysages.

On tombe sur tout et n’importe quoi. Plastique, bouteilles, canettes… forcément, ce n’est pas très propre, et parfois c’est même dangereux, on peut se couper. C’est énervant de voir que, bien que notre société est de plus en plus sensibilisée, cela ne suffit pas, malheureusement !

Est-ce que ces ramassages ont modifié votre comportement ?

J’ai pris l’habitude, quand je suis en randonnée, d’avoir toujours un sac poubelle sur moi. Si je vois un déchet, je le ramasse, car je sais que personne ne viendra nettoyer là. Ça fait toujours ça de moins. Cela participe à mon bien-être personnel ; de ne pas avoir l’air de vivre dans une décharge et c’est important pour les animaux, quand on voit comment ils peuvent être victimes de nos déchets.

Tante Louise