Manger des tomates en hiver

Dans nos sociétés modernes, consommer des fruits et légumes toute l’année peut sembler aller de soi. La réalité, c’est que les saisons ne sont plus respectées ni l’agriculture locale, et que nombre de ces aliments proviennent désormais des quatre coins du monde…

Manger des fraises ou des tomates en hiver peut paraître banal, mais il n’en est rien. En ne respectant ni les saisons ni ce qui est cultivé localement, nous allons à l’encontre même du rythme de la nature et augmentons notre empreinte carbone.

De nombreux fruits et légumes, présents sur les étales des grandes surfaces, proviennent d’un peu partout dans le monde. Des milliers de kilomètres parcourus par avion ou cargo pour arriver jusqu’à nous. Quand ils ne poussent pas directement dans des serres surchauffées en hiver.

Consommer localement, de saison, en privilégiant les circuits courts, c’est donc garantir un meilleur goût des aliments, un meilleur rapport qualité/prix et un moindre impact environnemental.

Alors, êtes-vous prêts à manger local ?

Aurore