Magnus Carlsen Vs Fabiano Caruana

Champion du monde d’échecs depuis 2013, le Norvégien Magnus Carlsen remet son titre en jeu du 9 au 28 novembre à Londres dans un match en douze parties. Il affrontera un joueur plus jeune que lui en la personne de l’Américain Fabiano Caruana.

Carlsen, le petit Mozart des échecs, aura 28 ans à la fin du mois. L’image de l’adolescent de 13 ans qui tenait tête en 2004 à l’impressionnant Garry Kasparov lors d’une partie devenue quasiment mythique est, désormais, reléguée loin derrière lui. Mozart a vieilli.

Au terme de cette saison presque parfaite, Fabiano Caruana talonne le champion du monde au classement de la Fédération internationale des échecs, les deux hommes n’étant séparés que par trois points. Ce minuscule écart traduit autant la forme de Caruana que l’arrêt, au moins temporaire, de la domination du haut niveau par Carlsen.

Même si le challenger a un bilan assez mauvais face à Carlsen, ce dernier ne part que très légèrement favori pour ce match. Plaident pour lui son expérience de ce type de rencontre – il a déjà disputé et remporté trois championnats du monde alors que son adversaire est novice en la matière – et son immense talent naturel. Même moins dominateur, il reste le joueur le plus doué de la décennie.

Les échecs professionnels

Explorer, analyser, le répertoire et le style de jeu de son opposant pour l’emmener hors de sa zone de confort, dans une position où il s’exprimera le moins bien. Or, à ce jeu de décorticage du style adverse, Fabiano Caruana, qui est décrit comme un monstre de travail, a sans doute l’avantage sur Carlsen, lequel n’a jamais eu la passion des ouvertures.

En 2000, ayant décidé d’étouffer la maestria combinatoire du champion du monde de l’époque, Garry Kasparov, son compatriote Vladimir Kramnik avait sélectionné des ouvertures où les dames des deux camps, pièces les plus puissantes du jeu, étaient rapidement échangées. A sec de carburant pour lancer ses fameuses attaques flamboyantes, Kasparov s’était épuisé à taper contre un mur et avait lâché sa couronne mondiale sans gagner une seule partie. Ce match, qui avait vu la fin d’un règne impérial, se tenait déjà à Londres.

Magnus Carlsen est prévenu !

Laurent