Les routeurs

Les petits paquets composant votre email arrivent sur le grand réseau.

Mais comment trouvent-ils leur chemin dans cette immense toile ?

Vous allez découvrir les routeurs, leur tâche est de contrôler la circulation des données à chaque carrefour internet. Ces machines ne sont pas regardantes, peu importe ce que les paquets abritent, des données de mails, de sites webs, des requêtes DNS ou des morceaux de fichiers à stocker.

Question transport sur le Net, tout le monde est traité à la même enseigne !

Il n'existe pas de " machine suprême " qui dirige toutes les autres. Peu importe que l'un deux soit engorgé ou en panne, un autre prendra  le relais. De leur action combinée émerge une sorte d'intelligence collective. Même privé d'un de ses maillons, le réseau des réseaux parvient toujours à fonctionner !

Go !

Dès la sortie du FAI, un premier routeur (R1) oriente le paquet vers une liaison par fibre optique. Tout va très vite, quasiment à la vitesse de la lumière !

Routeur en action

Arrivé au routeur (R2), contrairement au serveur qui s'interesse aux données que transport le paquet, le routeur se concentre sur " l'en-tête ", l'étiquette qui rassemble les informations nécessaires au transit. En particulier l'adresse IP de sa destination, que le routeur confronte à une " table de routage ". C'est une sorte de carte routière très précise des environs qui l'aide à décider quelle est la meilleure sortie.

Par ici la bonne sortie !

La table de routage donne de précieuses informations sur les réseaux auxquels le routeur est relié. Elle lui permet de faire un choix dans deux cas de figure. Si l'IP de destination lui est totalement inconnue, il oriente alors le paquet vers " un routeur par défaut " (panneau " Autres directions "), qui le prendra mieux en charge grâce à sa table plus complète. Si le routeur reconnaît l'adresse IP de destination du paquet, il l'envoie vers la sortie recommandée par sa table de routage. Mais attention, le routage est souvent " dynamique ". La table de chaque routeur est régulièrement actualisée en fonction de celles de ses voisins : un algorithme leur permet d'évaluer quel chemin est le plus efficace en fonction du nombre de sauts nécessaires, de la vitesse de transmission, de la probabilité de retard, etc. Pour la Martinique, (R2) envoie d'habitude vers (R3). Mais grâce au routage dynamique, il sait que cette route est encombrée. Aussi oriente-t-il le paquet vers " une route de contournement " (R4).

Etape par étape

Et ainsi de suite proche. Chaque nouveau routeur (R4, R5...) découvre l'en-tête du paquet, consulte sa table de routage et choisit la meilleure sortie. Comme des footballeurs se refilant le ballon, les routeurs transmettent le paquet à l'équipier le mieux placé.

Le but final

Destination atteinte : le routeur du FAI d'Agnès ma chérie Martiniquaise ! Ce routeur sait que l'adresse IP de destination désigne son propre serveur de messagerie. Il est rejoint par tous les autres paquets, ils sont assemblés pour reproduire, le message de Laurent, stocké bien au chaud dans le serveur du FAI. Il suffira donc à Agnès de s'y connecter pour enfin récupérer le message !

Mathilde