Les pierres précieuses

D'où viennent leurs couleurs ?

De leurs impuretés.

Les pierres précieuses sont des cristaux de minéraux. Quand la lumière les éclaire, certains rayons lumineux peuvent être absorbés et d'autres renvoyés, ce qui donne leur couleur aux pierres.

Quand la lumière est entièrement renvoyée, les cristaux sont alors incolores. C'est le cas du diamant ou encore du corindon pur, minéral connu pour sa grande dureté.

Or, il se trouve que ce dernier incorpore souvent, lors de sa formation, des éléments métalliques extérieurs, des impuretés. S'il contient des atomes de chrome, un corindon « impur » va renvoyer uniquement des teintes de lumière rouge : c'est un rubis. Un corindon renfermant des impuretés de titane et de fer ne renvoie qu'une lumière bleue : c'est un saphir.

Quant à l'émeraude, quatrième pierre dite « précieuse », c'est la version « impure » d'un cristal de béryl, un mineral appartenant au groupe des silicates (comme le sable). Elle doit sa couleur verte au vanadium et au fer.

Jules