Le vélo électrique

Un mode de propulsion un peu plus écolo que le diesel. Le vélo a assistance électrique est fabuleux. Aide financière de l'état jusqu'au 31 janvier 2018, nous bénéficions de 200 euros, une carotte qui fait réfléchir et qui dope le marché.

Depuis le début de l'année 40 000 demandes d'aide financière. Les constructeurs ont de leur côté envisagé un marché à 130 000 unités pour l'année 2017 mais avec cette aide, le marché pourrait grimper à 200 000 unités.

Combien coûte un vélo à assistance électrique ?

La fourchette est assez large, elle démarre à 600 euros, et monte à des vélos de plus de 6000 euros. Le prix moyen selon les experts serait de 1018 euros.  Des prix très très chers car aujourd'hui comme dans la voiture, les constructeurs développent la technologie. Vous avez des vélos avec frein à disque, vous avez des vélos à boite de vitesse automatique, sans parler du guidon connecté ce qui est quand même assez extraordinaire !

Les français sont présents sur le marché, Peugeot fait toute une gamme, plusieurs grandes marques françaises historiques du vélo, Gitane a sorti un VTT électrique. Et puis vous avez des Start Up qui sont dans tous les endroits de la France y compris encore en region parisienne.

À savoir aussi que certaines entreprises remboursent les indemnités kilométriques. Si nous venons au travail en vélo normal et/ou en vélo avec assistance électrique. Des communes ajoutent un bonus en plus de l'aide financière de l'état, c'est très intéressant.

Comment savoir combien on peut toucher comme aide en plus des 200 euros ? C'est un calcul en pourcentage, qui dépend de la valeur du vélo et le plafond est de 200 euros.

Quelques conseils pratiques

Certains vélos roulent à 45 km/h mais ils ont la même législation que les cyclomoteurs, il faut les immatriculer et porter un casque qui se trouve à mi chemin entre le casque à vélo actuel et le casque de moto.

Sur un vélo a assistance électrique normal, la vitesse est de 25 km/h. Nous pouvons rouler plus vite mais on a plus l'assistance électrique, elle se coupe. Vous arrivez très facilement à 25 mais il faut pédaler si vous arretez de pédaler le vélo s'arrête.

Après au dessus de 25 vous avez le problème du poids du vélo qui est plus lourd qu'un vélo normal, donc rouler très vite avec un vélo a assistance électrique ne sert à rien. Le vélo électrique se développe beaucoup en VTT , on a des VTT musculaires : le VTT normal et les VTT électriques.

On peut penser au depart que les sportifs confirmés ne s'intéresseraient pas à ce genre de vélo, mais au contraire on a une explosion du VTT parce qu'en montagne par exemple, cela permet à un sportif entrainé d'aller encore plus loin et découvrir encore plus de cols... Il peut mieux gérer sa force physique.

Celui qui n'est pas sportif pourra découvrir de beaux paysages de montagne sans trop peiner donc beaucoup d'avantages aux vélos electriques ! Bon çà coûte encore un peu cher..

Jules