Le ménage

Les hommes qui font le ménage seraient plus heureux

Faire le ménage rendrait les hommes plus heureux. Et c’est la science qui le dit. Les chercheurs de l’université de Cambridge ont interrogé les Européens sur le sujet. Le résultat est sans appel. De l’Allemagne au Danemark en passant par la France, la Suède, la Grande-Bretagne, la Norvège et les Pays-Bas, les hommes déclarent se sentir moins stressés lorsqu’ils participent aux tâches ménagères. 

C’est pourtant logique. Quand les hommes voient leur compagne faire le plus gros du ménage, un sentiment de culpabilité les gagne. Le fait de participer aux tâches ménagères du quotidien leur permet de s’en débarrasser et donc de se sentir plus heureux. Les femmes, de leur côté, peuvent lever le pied et se relaxer davantage. Ainsi, l’ambiance générale au sein du couple est bien meilleure et les disputes diminuent. CQFD.

Comparons les niveaux de conflits vécus entre travail et vie privée, ainsi que diverses mesures de bien-être chez les hommes en couple. Or, avec la double journée des femmes, les hommes sont de plus en plus nombreux à participer à la maintenance domestique, à faire la cuisine, la vaisselle, les courses etc. Les scientifiques s’attendaient donc à voir diminuer leur niveau de bien-être. Mais, au contraire, les hommes sont apparus plus à l’aise et moins stressés.

Les hommes qui font le ménage sont plus heureux, diminuent la charge mentale de leur compagne et rendent tout le monde bien plus épanoui.

Jules