La nuit des étoiles filantes

Depuis toujours elles fascinent, intriguent et émerveillent l'humanité.

Une étoile filante

Il s'agit d'un phénomène lumineux visible dans le ciel, il se produit quand un petit corps pénètre notre atmosphère. Ces "météroïdes" peuvent atteindre une vitesse de 42 kms par seconde soit plus de 10 fois la vitesse du son. Une étoile filante, ou météore se "vaporise" avant d'atteindre le sol. Taille moyenne ? Un grain de sable.

La trainée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de l'air sur sa trajectoire, le météroïde laissant derrière lui un sillage de gaz très chaud, ionisé et lumineux que l'on nomme un plasma.

Les étoiles filantes sont généralement peu fréquentes pourtant à certaines périodes le phénomène s'intensifie. La Terre croise dans son orbite des nuages de poussières laissés dans le sillage des comètes. On assiste alors à un essaim d'étoiles filantes. Chaque essaim semble venir d'un point précis dans le ciel, le radiant.

La position du radiant donne généralement son nom à l'essaim de météores. Le phénomène se reproduit chaque année à la même période. Et dispose d'un pic d'activité à une date précise. Le plus célèbre des essaims d'étoiles filantes est celui des perséides. Il est nommé ainsi car son radiant se situe dans la constellation de persée. Les essaims les plus intenses au cours de l'année sont : 

  • Quadrantides : du er au 5 janvier (pic au 3 janvier),
  • Lyrides : du 15 au 28 avril (pic au 22 avril),
  • Êta aquarides : du 19 avril au 28 mai (pic au 6 mai),
  • Delta aquarides du sud : du 12 juillet au 19 août (pic au 28 juillet),
  • Perséides : du 17 juillet au 24 août (pic au 12 août),
  • Orionides : du 2 octobre au 7 novembre (pic au 21 octobre),
  • Géminides : du 7 décembre au 17 décembre (pic au 14 décembre),
  • Ursides : du 17 décembre au 26 décembre (pic au 22 décembre).

Cette nuit se sont les Êta aquarides 2017. Alors, pour rêver sous un ciel illuminé par les météores, surtout, ne ratez pas le spectacle car il pourrait être de toute beauté !

Les 5 et 6 mai, juste avant l’aube, les astronomes s’attendent à voir tomber jusqu’à 55 météores… par heure

Ces météores sont dégagés par une célèbre comète : la comète de Halley. Particulièrement rapides, elles filent à la vitesse de 66 kms par seconde

Espérons que les nuages ne viennent pas gâcher le spectacle, vous devriez assister à un phénomène spectaculaire et faire un bon paquet de voeux !

Alors levons les yeux au ciel et profitons du spectacle !

Maxime