La langue française est-elle sexiste ?

Depuis quelques semaines, le débat est revenu sur le tapis avec une vigueur décuplée : la langue française est-elle oui ou non sexiste ? Certains, qui en sont convaincus, exigent même qu’on en change les règles et qu’on en révise la grammaire. Mais soyons clairs : une telle réforme serait encore très largement insuffisante puisque la langue française est en effet sexiste, jusque dans l’usage des mots.

Une vieille blague qui en dit long sur le machisme de notre langue :

Un courtisan, c'est un homme que l'on voit auprès du roi. Une courtisane, c'est une pute.

Un entraîneur, c'est un homme qui entraîne les sportifs. Une entraîneuse, c'est une pute.

Un homme facile, c'est un homme agréable à vivre. Une femme facile, c'est une pute.

Un homme public, c'est quelqu'un de connu. Une femme publique, c'est une pute.

Un professionnel, c'est une homme carré, sérieux. Une professionnelle ? Une pute.

Et vous pouvez continuer longtemps comme çà avec "gagneurs" ou "péripatéticiens" qui étaient les disciples d'Aristote. Malheureusement çà marche très bien aussi.

Mesdames et surtout vous messieurs, réveillez vous, le vocabulaire que l'on emploie peuvent se révéler profondément machistes.

Aucune réforme, aucun académicien ne peut rien changer à ce triste constat. Alors, si l’on veut vraiment que les choses changent et que notre langue gagne en neutralité sur la question du genre, à nous de choisir avec soin les mots que l’on emploie.

Tante Louise