Interdiction de la planche volante en France

Certes, nul n’est prophète en son pays. Mais, là, tout de même, la France aurait été bien avisée de faire une exception ! En interdisant à Franky Zapata d’expérimenter son incroyable machine, elle se prive tout simplement d’un inventeur hors du commun…

Franky Zapata est l’inventeur de la planche volante (FlyBoard Air). Un appareil futuriste dont les démonstrations ébahissent le monde entier. Il est capable d'être propulsé à 30 m du sol, des vols enregistrés à plus de 145 km/h. Seulement voilà, depuis quelques jours, l’Iron Man de Marseille n’a plus le droit de voler dans l’hexagone. Pour les autorités il est considéré comme un Aréonef ce qui rend ses vols illégaux.

J'ai violé trois lois qui sont la conduite d'un aéronef sans permis, la conduite d'un aéronef non homologué puisque évidemment il n'ai même pas classifié donc il ne peut pas être homologué et donc le survol d'une agglomération avec un aéronef. Donc en gros toutes ces infractions sont des peines de prison mais çà a ses conséquences cela peut aller jusqu'à 10 ans.

Cette décision des autorités met à mal des années de recherche d'une invention 100% française dans le désarroi Franky pense déjà quitter la france.

On a des ponts d'or dans tous les pays du monde ! Sauf que moi je suis français, j'aime mon pays, j'ai fermé la porte à des centaines de pays qui voulaient m'embaucher ! Des centaines de propositions pour rester en accord avec ma façon de penser et en premier d'aider la France ! On a eu des contacts, je n'ai peut être pas le droit d'en parler mais beaucoup des forces d'intervention française qui ont besoin du produit pour travailler et maintenant on nous laisse tomber on veut nous mettre en cage..

S'il quitte la France, il emmènera avec lui une technologie unique au monde et tous les brevets qui lui sont associés. Et si on récompensait l’audace et l’imagination plutôt que de leur mettre des bâtons dans les roues ?

FLYBOARD AIR, il en a sous le pied !

Le Flyboard Air carbure avec du kérozène, contenu dans un sac à dos porté par le pilote. Ce kérozène alimente les 4 turboréacteurs, des versions réduites des moteurs qui équipent les avions à réaction. Chaque turbo réacteur développe une puissance de 250 chevaux. C'est donc 1000 chevaux que Franky Zapata a sous les pieds, une puissance digne des meilleures voitures de sport !

Pour piloter l'appareil, il utilise ses pieds et une télécommande. La télécommande permet d'augmenter les "gaz", pour s'élever ou descendre. Elle contrôle aussi 2 autres turboréacteurs plus petits, situés à droite et à gauche du Flyboard : c'est grâce à eux que l'engin peut tourner. Pour avancer Franky appuie légèrement vers l'avant. Le Flyboard s'incline et la poussée des 4 turboréacteurs ne s'exerce plus verticalement, mais de biais, ce qui propulse l'appareil vers l'avant.

 

Jean-Pierre