... Infection ou allergie ...

Dans le cas d'une infection, la menace vient d'un microbe.

Lorsque votre corps détecte cet intrus, il envoie des cellules de défense pour l'éliminer à l'endroit de l'attaque. Une réaction d'inflammation s'y produit, avec rougeur, gonflement et parfois douleur. Tout disparait une fois l'ennemi vaincu.

Dans le cas d'une allergie, la menace est votre propre système de défense, qui s'emballe et réagit excessivement à un élément extérieur inoffensif.

Par exemple, un jour votre corps décide qu'un anodin grain de pollen est en fait l'ennemi. Il sort alors tout son arsenal et déchaîne l'enfer : c'est l'inflammation avec, à la clé, éternuements, toux, gonflements et parfois vomissements.

À chaque fois que vous serez en présence de pollen, l'allergie reprendra de plus belle.

Ce qui n'est pas le cas pour beaucoup d'infections, comme la varicelle : une fois que le corps a été en contact avec le microbe responsable, vous ne pouvez plus l'attraper.

Noémie