Ecole primaire au Japon

Les petits Japonais apprennent la propreté et le respect de l’environnement dès l’école primaire. Des valeurs transmises très tôt pour que chaque enfant retienne, sans attendre, les gestes qui feront de lui un adulte responsable. Grâce à cette éducation, jeter ses déchets sur le sol n’est pas une habitude sur l’archipel.

Dans certaines régions du Japon, l’école inculque très tôt aux enfants les valeurs de la vie. À l’approche de la rentrée des classes, il n’est ainsi pas rare de voir figurer sur la liste de matériel scolaire remise aux parents, des ciseaux, des crayons de couleur et… un chiffon nettoyant. Son utilité ? Servir aux enfants durant leurs séances d’Ôsôji quotidiennes, le grand ménage de fond en comble à la japonaise.

Se sont les élèves qui s'occupent du nettoyage ! Une façon de leur inculquer des valeurs. Telles que les responsabilités, le respect et l'égalité. C'est aussi un moment social pour bavarder avec ses amis. Ainsi le ménage est considéré moins ennuyant que dans l'Ouest. Les rincent et les font sécher. On pense que tout cela aide les élèves à se construire : ranger derrière eux, c'est une manière, de les préparer à la vie !

Aussi étonnant que cela puisse paraître aux Occidentaux que nous sommes, les petis japonais sont mis très tôt à contribution de l’entretien de leur environnement et de leurs classes. Cette éducation, qui vise à transmettre les valeurs de respect, de propreté, de politesse et de sécurité, a des répercutions bénéfiques sur les adultes qu’ils deviendront.

Noémi