Des applications anti-gaspillage bonnes pour votre porte-monnaie et pour la planète

Oubliez les invendus dans les restaurants ou encore le gaspillage alimentaire chez les particuliers, désormais il existe des solutions toutes aussi bonnes pour la planète que pour votre argent.

Il fallait y penser. Plusieurs start-up, comme Karma en Suède ou encore Too good to go en France, proposent depuis quelques années des applications mettant en relation les commerçants et leurs invendus avec des particuliers heureux de faire quelques économies.

Le principe est simple. Les invendus de certains restaurants, boulangeries ou encore épiceries sont proposés à la vente au travers de l'application à un prix défiant toute concurrence. Le commerçant évite ainsi la perte sèche et le client réalise une bonne affaire. C'est du gagnant-gagnant.

Olio, une société britannique née en 2015 qui revendique 1,7 million d'utilisateurs dans 49 pays, va même encore plus loin. Elle met en relation les particuliers afin d'éviter le gaspillage à domicile. Ainsi, il est possible par exemple de récupérer des légumes ou des épices d'une personne qui déménage et qui ne souhaite pas conserver ces produits.

Vous l'aurez compris... Tout cela est bon pour votre porte-monnaie. Cependant, c'est également très bon pour la planète. "On jette un tiers de la nourriture produite chaque année, environ 10% des émissions de gaz à effet de serre viennent de déchets alimentaires à eux seuls", précise Tessa Clarke, co-fondatrice d'Olio.

Mathilde