Deep Green Bush school

Dans cette école les enfants étudient la nature

Pas de leçons, ni de devoirs, à quoi peut bien ressembler la vie dans cette école de Nouvelle-Zélande ?

Les élèves passent la majeure partie de leur temps en extérieur. Ils explorent la nature, apprennent à pêcher, à chasser, à fabriquer des pièges et à allumer des feux… Le but : leur offrir la possibilité de vivre en auto-suffisance.

Dans cette école, idéalement située dans une forêt de kauris, des conifères endémiques du nord de la Nouvelle-Zélande, près d’Auckland, les devoirs, les récitations et les salles de classe ont été totalement bannis.

Leur credo : enseigner aux enfants l’école de la vie. Car ici, l’expérimentation personnelle prime sur les savoirs abstraits.

Une volonté de préparer les enfants aux défis de demain

L'étude de la nature prime sur tout le reste. Pour autant, pas question de faire l'impasse sur l'écriture, la lecture ou l'arithmétique. Les enfants sont invités à les apprendre à leur propre rythme, sans suivre nécessairement le programme imposé par l'éducation nationale. Et ils sont bien plus épanouis de cette façon.

Des parents voyaient leurs enfants malheureux et stressés dans le système éducatif classique et ils ont commencé à s’interroger : est-ce normal ou juste pour des enfants de rentrer à la maison stressés et malheureux ?

Noémie