Coupe Davis

Créée en 1900 par Dwight Davis, elle ne prend son nom actuel qu'en 1945 après la mort de son créateur. Le trophée est à l'origine un plateau en argent surmonté d'un saladier. C'est le saladier le plus convoité du monde. 

La compétition

Depuis 2017, la coupe Davis est également nommée Coupe du monde de tennis. 134 nations participent à la compétition et sont réparties dans plusieurs groupes selon leur niveau. Le plus grand nombre de titres est détenu par les États-Unis avec 32 victoires.

La formule des rencontres est inchangée depuis sa création. Elles se déroulent sur trois jours, au cours desquels quatre simples sont entrecoupés d'un double.

Des voix demandent des réformes en vue de motiver les meilleurs joueurs d' y participer car ils voient la coupe comme un fardeau qui vient perturber leur calendrier ATP. À partir de 2018, on décide donc que les matchs en simple se joueraient en deux sets gagnants.

Le saladier

Une tradition est d'inscrire sur le trophée, l'année, le nom des pays participant, le résultat de la finale et la composition des deux équipes finalistes. Cette tradition a obligé en 1932 à repenser le trophée puisqu'il n'y a plus de place sur le plateau. Le saladier est conservé mais le plateau est remplacé par un socle d'une trentaine de centimètres sur lequel sont fixés des plaques en argent, une par année. Dans les années 70, un deuxième socle est ajouté et aujourd'hui le trophée compte même trois étages.

Les français

De 1927 à 1932, l'équipe française, composée de Lacoste, Cochet, Borotra et Brugnon (les « Quatre Mousquetaires »), domine la compétition avec six victoires consécutives.

La France a obtenu pour la dernière fois le saladier d'argent en 2001 (Clément, Escudé, Grosjean, Pioline, Santoro).

Alors nous leur souhaitons de gagner l'édition 2017 !

Laurent