Comprendre Bitcoin la monnaie du futur

Historique de la Monnaie jusqu'au Bitcoin

Le Bitcoin est une nouvelle monnaie virtuelle. Avant la monnaie, le troc, plus c'est rare, plus c'est cher.  XVième siècle les orfèvres qui fabriquent des objets en or sont devenus banquiers et ont commencé à diffuser plus de certificats de dépôt qu'il n'y avait d'or dans leurs coffres. C'est encore le cas aujourd'hui avec les banques.

Tout le système repose sur la confiance.

A partir de là, toutes les monnaies peuvent s'échanger entre elles, mais ne correspondent plus à de l'or réel. Il n'y a pas vraiment d'argent sur votre compte en banque. Seules les pièces et les billets dans votre poche ont aujourd'hui de la valeur.

Par ici la monnaie, c'est pas sorcier !

Dette, crise, chomage qui crée l'argent ?

Il faut savoir que le fonctionnement actuel du système est très discuté et avec le Bitcoin, on est en passe de trouver un début de réponse à la question !

Les anarchistes du monde virtuel

Je suis sûr que vous avez déjà entendu parler des crypto-anarchistes ? Ils utilisent Linux, Vpn, Tor, Firefox, Gpg, Signal... et Bitcoin, tout ce qui leur permettent de naviguer anonymement, pour que personne ne puisse savoir ce qu'ils font et ils ont horreur de tout ce qui est centralisé.

Qu'est-ce qui les motivent ?

Par exemple Edward Snowden, le lanceur d'alerte et ses révélations sur le fait que nous sommes tous surveillés. L'argent qui circule de façon très centralisé, puisqu'on le dépose dans des banques. Les banques ont le pouvoir de voir circuler la plupart des flux financiers et cela est dérangeant.

Jusqu'au jour où un certain Satoshi Nakamoto invente une monnaie en ligne le Bitcoin et voici sa notice de fonctionnement. Sortez le popcorn les amis car Satoshi Nakamoto reste inconnu de tous, c'est une légende, un pseudonyme et personne ne connaît sa réelle identité !

La Blockchain

Imaginez un très gros livre de comptes. On sait combien d'argent vous avez car, quelque part dans une des pages du livre, il est écrit que quelqu'un vous a transmis de l'argent. Simple affaire de déduction ! Après avec un seul livre, la place est vite limitée. On utilise alors d'autres livres qui contiennent chacun le résumé de celui qui le précède (comme une série télévisée).

Avec Bitcoin, on a pas de vrais livres, ce sont des fichiers qu'on appelle des blocs (Taille d'un bloc 1 Mo) et la chaine des blocs se nomme Blockchain. En lisant tous les blocs, on peut donc retracer toute l'histoire des échanges en Bitcoin.

Comment la Blockchain est sécurisée ?

La Blockchain est une chaîne de blocs d'informations où chacun contient le hash du bloc précédent.

Le Hash ?

C'est des fonctions mathématiques qui transforment n'importe quel contenu sous la forme d'un grand nombre hexadécimal composé de lettres (de "a" à "f") et de chiffres.
Par exemple : 150201d82c6da2cfead6d6ae22243185fd30a23e est le hash qui "représente" tout le livre numérique "Les Misérables" de Victor Hugo.

La spécificité d'une fonction de hashage est qu'elle ne marche que dans un sens, il est donc impossible de partir du hash pour retrouver l'original.

La sécurisation du blockchain

Si quelqu'un s'amuse à modifier l'historique, pour dire dans le bloc 1 "Laurent m'a donné 100 000 Bitcoins". Cela ne coïncidera plus avec le hash du bloc 1. Et comme le bloc 3 contient un hash du bloc 2, qui contient lui-même un hash du bloc 1, le bloc 3 sera lui aussi invalide et ainsi de suite, un véritable effet de domino !

Dans la pratique, le premier bloc a été créé par Satoshi Nakamoto lui-même le 09/01/2009. Depuis, des nouveaux blocs sont créés toutes les 10 minutes environ grâce aux ordinateurs nommés mineurs. Les propriétaires de ces machines sont rémunérés en Bitcoin pour la résolution d'un problème mathématique.

A l'heure actuelle si vous téléchargez tout l'historique de la blockchain : elle fait un peu plus de 100 Go environ.

Où est stocké la blockchain ?

Tout le principe du Bitcoin est de créer un système de monnaie décentralisée. Il ne doit pas y avoir de serveur central. Tout fonctionne donc selon le principe du peer to peer (pair à pair), comme les "torrents" qui permettent d'échanger des fichiers entre ordinateurs. Vous pouvez aussi ajouter votre ordinateur au réseau ! Il suffit pour cela de faire tourner sur votre machine un logiciel appelé Bitcoin Core.

Le peer to peer (P2P) ?

Cela signifie "d'égale à égale". Sur internet, tous les ordinateurs sont égaux puisqu'ils peuvent tous envoyer et recevoir des données. Chaque internaute est capable aussi d'envoyer des données et de fournir aux autres internautes des bouts de fichier de la blockchain qu'il possède déjà. Cela allège les noeuds du réseau.

Et c'est toute la force du Bitcoin

Il n'y a pas d'autorité centrale, ce sont les ordinateurs qui s'accordent entre eux grâce à un algorithme complexe. Les ordinateurs du réseau vérifient constamment l'historique du Bitcoin. Grâce aux fonctions de hash, ils peuvent prouver tout l'historique des transactions et confirmer que, oui, le 12/08/2014 à 16h, Laurent a bien payé 250€ à Bob. Tous les ordinateurs sont donc en quelque sorte les garants de l'intégrité du Bitcoin.

Comment éviter qu'on puisse dépenser 2 fois une même quantité d'argent ?

Que se passe-t-il dans la réalité par exemple à la caisse de supermarché avec la carte, c'est la banque qui autorise ou non la transaction, elle joue le rôle d'intermédiaire de confiance et dit au marchand qu'il y a bien l'argent sur le compte pour payer.

La banque est le "noeud" central, elle autorise une transaction à la fois et dans un ordre précis même si deux transactions lui arrivent à quelques millisecondes d'écart ou pile en même temps.

Comment peut fonctionner le Bitcoin alors, vu qu'il n'y a pas de banque impliquée ?

Cela paraît fou, mais le Bitcoin laisse le réseau des ordinateurs décider entre eux. C'est la majorité qui l'emporte. Si une majorité d'ordinateurs décide que vous avez acheté tel produit avant l'autre, alors l'autre vendeur verra que vous n'avez plus l'argent et refusera la transaction.

En pratique avec le Bitcoin, la validation d'une transaction n'est pas instantanée, il faut attendre que plusieurs blocs aient été ajoutés à la blockchain pour confirmer la transaction. (Quelques dizaines de minutes !).

Les mineurs

Comme lors de la ruée vers l'or au XIXème siècle, les mineurs cherchaient de l'or dans des mines. Comme l'or avait de la valeur, celui qui trouvait de l'or devenait mécaniquement plus riche.

Que font les ordinateurs qui minent ?

Ils essaient de résoudre un problème mathématique. Plus précisément, ils essaient de trouver le nombre hashé qui donne un nombre commençant par une longue série de zéros. À chaque fois qu'un nombre est trouvé, un nouveau bloc est généré en moyenne toutes les 10 minutes et le propriétaire récompensé par 12,5 BTC soit l'équivalent de 7500 euros. On estime qu'il n'y aura plus de nouveaux Bitcoin à partir de l'année 2140.

Vidéo d'une mine en Chine

Tous ces ordinateurs qui minent sont donc un rempart contre le piratage de la blockchain. Ils évitent que quelqu'un puisse réécrire le "livre de comptes" (la blockchain) à son avantage, refaire tous les calculs des hashs et rétroactivement influencer le cours de l'histoire. Pour le faire, il faudrait au moins contrôler 51% des ordinateurs du réseau. (Ce qui demanderait une puissance au delà du possible).

C'est ainsi que le réseau d'ordinateurs peut remplacer la banque !

Comment se passe les paiements en Bitcoin ?

Il n'y a pas de pièces "physiques" de Bitcoins. Alors, comment s'échange-t-on des Bitcoins d'un compte à un autre sur la Blockchain. Toutes les transactions depuis le premier jour y sont visibles par tout le monde. Dans la pratique, il n'y a pas les noms des personnes sur la Blockchain. On se transfère l'argent d'une adresse à une autre.

Les adresses ressemblent à : 1BvBMSEYstWetqTFn5Au4m4GFg7xJaNVN2 et toutes les transactions sont signées et cryptées grâce à une cryptographie asymétrique (système de clé privée et clé publique). C'est ce qui permet de sécuriser les échanges sur Internet comme quand vous payez sur un site avec votre carte bancaire.

En réalité, vous aurez plusieurs adresses, pourquoi ?

Car il est dangereux de n'utiliser qu'une seule adresse parce que, vu que la Blockchain est publique, tout le monde peut savoir combien d'argent vous avez. Je suis sûr que vous ne serez pas très à l'aise si l'univers entier savait tout de vos finances !

Il est conseillé d'utiliser une seule fois une adresse pour recevoir un paiement. Ensuite, vous devrez utiliser une autre adresse. Pour avoir plusieurs adresses, il faudra générer plusieurs paires de clés (publiques et privées). Les logiciels portefeuilles de Bitcoins savent faire ça très bien pour nous. Ils utilisent même un procédé très malin pour générer une infinité de paires de clés : ils partent d'une série de mots aléatoires.

Cette série de mots est appelée graine (seed). Elle est unique et facile à mémoriser.

Par exemple : truffe champignon baleine arrosoir soleil guignol

Cette liste de mots nous permet de générer autant de paires de clés qu'on veut, donc autant d'adresses pour se faire payer. La graine (liste de mots) est donc ce qu'il y a de plus précieux ! Toutes les paires de clés en dérivent. Quiconque possède la liste de mots possède l'argent. Autant vous dire qu'il va falloir la stocker en lieu sûr ! 

Voilà, vous en savez plus sur le monde du Bitcoin et de La Blockchain. Passionnant non ? Et encore, on ne fait que couvrir les choses en surface. Comme je vous le disais, c'est extraordinairement complexe et intelligent.

Jules