Climat : 11 000 scientifiques signent une tribune engagée

Alors que la menace climatique se précise chaque jour davantage, 11 258 scientifiques issus de 153 pays s’engagent, par le biais d’une tribune, à tout faire pour informer au mieux l’humanité des dangers qui la guettent. Un texte puissant et, espérons-le, salutaire.

Publié le 5 novembre par BioScience à l’occasion du 40ème anniversaire de la première conférence sur le climat, le texte ne cache pas son ambition : rappeler que les scientifiques ont le devoir d’alerter la population et légitimer celles et ceux qui disent crûment la vérité au plus grand nombre.

 Les scientifiques ont l’obligation morale d’avertir sans détour l’humanité de toutes les catastrophes qui la menacent,  sans mâcher leurs mots.  

Alerter par devoir de transparence donc, mais aussi et surtout dans l’espoir que la prise de conscience généralisée débouchera enfin sur des mesures concrètes, radicales et immédiates.

Une immense augmentation des efforts en matière de conservation de notre biosphère est nécessaire pour éviter des souffrances indicibles dues à la crise climatique.  

Dénonçant  la consommation excessive liée à un mode de vie riche , les signataires du texte appellent chacun à ouvrir les yeux. Thomas Newsome, chercheur à l’université de Sydney, a co-écrit la tribune. Dans les colonnes du Guardian, il explique :

Vous n’avez pas besoin d’être un grand spécialiste pour regarder les graphiques et comprendre que tout va mal. 

Si des mesures venaient à être prises rapidement, alors, tout espoir ne serait pas perdu, promettent ces scientifiques. Mais dans le cas contraire…

Une tribune engagée qui a le mérite d’être claire.

Zoé