11 novembre 1918

Un armistice met fin à la Grande Guerre

Lundi 11 novembre 1918, 11 heures : dans toute la France, les cloches sonnent à la volée.

Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent le « Cessez-le-Feu », « Levez-vous », « Au Drapeau ». La « Marseillaise » jaillit à pleins poumons des tranchées. Même soulagement en face, dans le camp allemand.

Pour la première fois depuis quatre ans, Français et Allemands peuvent se regarder sans s'entretuer. Un armistice (arrêt des combats) a été conclu le matin entre les Alliés et l'Allemagne, dernière des Puissances Centrales à rendre les armes. La guerre qui a fait plus de 18,6 millions de morts, d'invalides et de mutilés dont 8 millions de civils.

Les survivants ont perdu la foi dans les valeurs morales et spirituelles qui ont fait la grandeur et l'unité de l'Europe. Mais ils veulent croire que cette guerre qui s'achève restera la dernière de l'Histoire, la « der des der »...

Les commémorations de ce  11 novembre 2017 sont quant à elle organisées sur deux jours au lieu d'un cette année. Le centenaire de la Grande Guerre prend fin dans un an, il s'agit de réussir à boucler "en beauté" les Français devraient ainsi se voir, à partir de ce vendredi, replongés dans cette période historique de la Grande Guerre. 

Jean-Pierre